Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une histoire de paille et de poutre (et accessoirement de camionneurs)

Dans l'océan d'ennui qu'était le mien lors des cours de catéchisme, dans mon jeune temps, il y avait, de temps à autres, de petites vaguelettes d'intérêt qui surgissaient inopinément. Parmi celles-ci, je me remémore encore d'une expression qui m'avait marquée, issue de je ne sais trop quel Évangile :

Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.

Je me souviens m'être demandé comment quelqu'un pouvait se rentrer une poutre dans l’œil sans s'en apercevoir, mais l'enseignante, qui ne semblait pas apprécier ces questionnements métaphysiques que je considérais pourtant être de la plus haute importance, eut tôt fait de me rappeler à l'ordre en m'expliquant que c'était une parabole et qu'il ne fallait pas la prendre au pied de la lettre — suite à quoi je demandai ce qu'était une parabole et pourquoi Jésus prononçait des mots qu'il ne fallait pas écouter, pour me retrouver subséquemment, après quelques péripéties qui m'échappent, dans le bureau d'un directeur hélas tout aussi peu enclin à partager mes considérations théologiques.

Bref, je m'égare — considérant l'étendue actuelle de mes connaissances religieuses, je ne peux heureusement m'égarer très loin — mais il reste que cette parabole représente parfaitement un problème relativement répondu chez une catégorie d'automobilistes, ainsi que chez une catégorie de cyclistes : décider qu'un acte illégal, même anodin, mérite une peine exemplaire tout en commettant soi-même d'autres actes illégaux... Dans ce billet, je m'intéresse à deux vidéos récemment publiées, l'une sur une page Facebook nommée ''L'heure juste du camionneur'' et l'autre sur une page personnelle, mais vues plusieurs centaines de milliers de fois, et qui présentent exactement cette tare.

Les faits

La vidéo en question (je vous suggère d'ailleurs de la regarder) rapporte les aventures d'un automobiliste (ou camionneur, je ne sais trop) qui rencontre un groupe de cyclistes sur une route campagnarde près de Ste-Julie, au sud de Montréal, en bordure d'autoroute. La route est large, dotée d'un accotement asphalté et, au moins au moment de la vidéo, plutôt tranquille. La vidéo commence par un affichage en surimpression du titre de Code de la Sécurité Routière (que j'appellerai CSR pour le reste de l'article). La vitesse de l'automobile est de 85 km/h selon un affichage lui aussi en surimpression.

Mise à jour

La vidéo en question a été retirée et n'est plus en ligne. Je me serai bien passé d'elle, mais étant donné que certaines personnes (voir les commentaires, ici et sur Facebook) m'accusent d'avoir fait "des montages de photos", je considère qu'il est important que tout le monde puisse vérifier les faits relevés dans ce billet. Par ailleurs, la vidéo est en soi (déplorablement) instructive quant à l'attitude de certains automobilistes. C'est pourquoi je mets ici en ligne une copie de la vidéo, que j'avais pensé à archiver au début de toute cette controverse, justement en prévision de ce genre de suppression :

Note importante : je ne prétends avoir aucun droit d'auteur sur cette vidéo. Cette vidéo est une copie d'une vidéo qui était publiquement disponible et potentiellement visible, copiable et archivable par n'importe qui; elle est incluse dans cette page uniquement à des fins informatives.

Je cède maintenant la parole à ce qui semble être le conducteur, qui s'adresse aux cyclistes, dont certains roulent à deux de large sur l'accotement — notons que ces derniers ne peuvent l'entendre :

En ligne! En ligne! En ostie de ligne!

(Klaxon d'une durée de 3 secondes)

Tassez-vous!

En ligne! En ligne!

La vidéo s'accélère par la suite jusqu'à arriver à un feu de circulation. Puis :

(Le cycliste) On en prend-tu trop large à ton goût?

(Le conducteur) Tu checkeras sur Internet à soir, y'a une belle petite caméra qui t'a filmé! T'as pas d'affaire à être deux de large!

On partage la route!

Article 488 du CSR. Viens te mettre la face devant la caméra!

Bref, on s'égare dans les argumentaires toujours très intelligents de ce genre de situation, le cycliste dit au conducteur qu'il n'est pas gentil et le conducteur dit qu'il ne fera jamais de vélo pour ne pas (je cite) ressembler à un clown comme toi. Les cyclistes repartent ensuite en tournant à droite à un feu rouge, où, notons-le, cette manoeuvre n'est pas autorisée. Le conducteur conclut cette vidéo par un :

Ostie que ça s'en va sur Internet ça criss. Ostie de crétins d'ostie de mongols (en parlant des cyclistes, je le précise parce qu'à ce stade là, on pourrait en douter)

L'analyse

Il y a quelque chose d'intéressant avec cette vidéo : elle inclut les coordonnées GPS de l'endroit où l'incident a eu lieu. Plus précisément, il est facile de localiser l'endroit sur le Chemin Nobel, St-Mathieu-de-Beloeil. De plus, grâce à la magie de Google Street View, on peut même voir l'endroit : c'est ici. Les photos de Street View ont été prises en mai 2015, on peut donc raisonnablement supposer que rien n'a changé entre la prise de vue et l'incident rapporté plus haut.

Les cyclistes

Observons donc d'abord le comportement des cyclistes :

  1. L'article 486 du CSR force effectivement les cyclistes à rouler en file indienne. Selon l'article 504, les cyclistes sont passibles d'une amende allant de 15 à 30$.
  2. L'article 359 (et non 488 comme indiqué dans la vidéo) du CSR force aussi les cyclistes à respecter les feux de circulation. Là aussi, l'article 504 indique une amende allant de 15 à 30$.
  3. De même, l'automobiliste ne l'a pas relevé, mais les cyclistes n'ont pas (de ce que j'ai pu voir) signalé leur intention de tourner à droite, ce qu'ils doivent faire en vertu de l'article 490. Là aussi, de 15 à 30$ d'amende.

L'automobiliste

Bon. Les cyclistes ont commis des infractions, là-dessus l'automobiliste n'a pas tort. Les cyclistes, délinquants à contrôler, donc? Une petite minute, tout de même, puisqu'il y a un petit problème dans le discours de l'automobiliste : lui-même ne respecte pas le CSR... Voici cinq infractions que j'ai relevées :

1) Les limites de vitesse

Au début de la vidéo, il roule à 85 km/h : cap1b_cam.png Or, le maximum permis à cet endroit est de 70 km/h (la photo a été prise dans l'autre sens de la circulation, mais c'est bien la même route) : chemin_nobel1.jpg

Selon l'article 516 du CSR, l'automobiliste est donc passible d'une amende de 15 + 10*3 = 45$

Par la suite, on entre dans une zone de 50 km/h : chemin_nobel2.jpg La vitesse maximale que j'ai pu relever est de 74 km/h à cet endroit : cap4b_cam.png Cependant, j'admets qu'on ne voit plus le panneau de 50 km/h sur la vidéo, et qu'il semble y apparaître plus loin, après le tournant. Il se peut en effet qu'il ait été déplacé : on voit quand même plus tôt le panneau annonçant une limite de 50 km/h à venir (à 0:06 de la vidéo), donc la zone de 50 existe encore bel et bien, elle aurait juste été déplacée après la courbe (à 0:20 dans la vidéo, mais c'est très flou à cause de l'accéléré). Dans ce cas, la vitesse maximale atteinte dans une zone de 50 km/h serait plutôt de 70 km/h (l'image suivante n'est pas très nette, car elle a été prise sur une section accélérée de la vidéo) : cap5b_cam.png

Si on prend le cas le plus favorable pour l'automobiliste, on en serait donc à une amende de (15 + 10*4)*2 = 110$ (les amendes sont doublées dans le cas d'excès de vitesse dans une zone de 60 km/h ou moins, voir article 516 alinéa 2). Je remarque aussi en passant que même dans le cas le plus favorable pour l'automobiliste (en supposant un maximum de 70 km/h avant la courbe), ce dernier est quand même en infraction (vitesse de 74 km/h).

2) Le dépassement des cyclistes

L'article 341 du CSR se lit comme suit :

Le conducteur d'un véhicule routier ne peut dépasser une bicyclette à l'intérieur de la même voie de circulation que s'il y a un espace suffisant pour permettre le dépassement sans danger.

La notion d'espace suffisant est assez floue, mais dans ce cas-ci, il est patent que l'automobiliste n'a pas dévié du tout de sa route et a, au contraire, volontairement dévié vers l'accotement en approchant des cyclistes (on peut le constater grâce à la distance entre un détail du capot et la ligne blanche, j'ai mis ce détail en évidence avec une flèche rouge). La situation au départ : cap8_cam.png Puis proche des cyclistes : cap7_cam.png Et une comparaison directe entre les deux qui montre bien l'écart vers la droite fait par l'automobile : cap9_combine.png

Regarder la vidéo permet également de clairement constater ce changement de direction vers les cyclistes. Bref, au vu de ce genre de comportement qui frôle la conduite dangereuse, je pense qu'on peut considérer l'infraction comme avérée. Selon l'article 510, cette infraction est passible d'une amende de 100 à 200$.

3) L'utilisation du klaxon

Le CSR est très clair au sujet de l'utilisation du klaxon :

Article 256 : Sauf en cas de nécessité, nul ne peut utiliser l'avertisseur sonore d'un véhicule routier.

Dans ce cas-ci, les cyclistes étaient rangés sur l'accotement (voir photo suivante), il n'y avait aucun danger nécessitant de les avertir et l'automobiliste a klaxonné pendant environ 3 secondes : cap4_cam.png

Cet acte est donc fait en violation de l'article 256, et constitue une infraction. Selon l'article 281, l'automobiliste commettant une telle infraction est passible d'une amende allant elle aussi de 100 à 200$.

4) Le respect des lignes d'arrêt

L'article 359 du CSR stipule que :

À moins d'une signalisation contraire, face à un feu rouge, le conducteur d'un véhicule routier ou d'une bicyclette doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d'arrêt

Or, si on observe une image à fin de la vidéo : cap10_cam.png On s'aperçoit qu'il est très peu probable que ce soit le cas. Au vu de la perspective et de la longueur du capot, la ligne d'arrêt semble plutôt être sous les roues avant... Selon l'article 509, l'automobiliste est donc passible d'une amende allant de 100 à 200$.

5) Le respect de la ligne médiane

Si vous observez bien le virage, vous constaterez que l'automobiliste le prend un peu rapidement. Ce ne serait pas un problème en soit — si on excepte le fait qu'il dépasse la limite de vitesse — mais regardez bien l'image suivante : cap11_cam.png

En sortie de courbe, l'automobile est à cheval sur la ligne jaune. C'est pourtant prohibé par l'article 326.1 du CSR :

Le conducteur d'un véhicule routier ne peut franchir aucune des lignes de démarcation de voie suivantes: 1° une ligne continue simple;

Selon l'article 509, une telle infraction est passible d'une amende de 100 à 200$. Le bon sens fait aussi remarquer que si l'automobiliste a pu franchir sans sourciller la ligne médiane en plein milieu d'une courbe, il aurait certainement pu le faire 5 secondes avant pour laisser de l'espace aux cyclistes...

Je pourrais continuer, mais je pense que cette énumération suffira pour l'instant...

Bilan

Au final, si on applique stricto sensu le CSR, on constate que certains des cyclistes ont commis trois infractions distinctes, leur valant une amende potentielle variant entre 45 et 90$ au total. Du côte de l'automobiliste, c'est plutôt cinq infractions qui ont été commises dans le même laps de temps, pour une amende totale pouvant varier entre 455 et 755$ au total. Je ne prétends donc aucunement que les cyclistes ont respecté la loi. Si un policier leur avait donné une contravention, elle serait incontestable. Ce que je soutiens, c'est qu'on ne peut pas faire comme l'automobiliste de cette vidéo et aller chercher les articles du CSR qui nous conviennent tout en rejetant ceux qui nous plaisent moins.

Si j'étais l'automobiliste et que je transportais le CSR dans ma voiture comme un dictionnaire, il me semble que je ne me sentirais pas aussi fier de jouer au sycophante et de poster une vidéo où on me voit commettre plus d'infractions que ceux que je veux dénoncer... et c'est précisément là-dessus que l'on rejoint la parabole de la paille et la poutre. C'est bien beau d'invectiver vertement les cyclistes lorsqu'ils commettent des infractions mineures, mais peut-être faudrait-il dans ce cas examiner votre propre comportement?

Oh! certes, on pourra me dire que les infractions commises par l'automobiliste ne sont pas dangereuses — encore que la déviation volontaire vers les cyclistes et le klaxon soudain et inutile peuvent tout à fait être considérés comme tels. Cependant, dans ce cas, on peut soutenir la même chose pour les cyclistes. Oui, ils roulent à deux de large, mais sur un accotement asphalté, sur une route large, droite et quasi déserte, empiètent pour la plupart à peine (ou pas du tout) sur la route, et se décalent dès que l'automobile se rapproche, avant même qu'il ne klaxonne. Alors si vous vous scandalisez devant le comportement des cyclistes, vous devriez en faire de même pour les cinq infractions que j'ai relevées du côté de l'automobiliste. Si vous considérez que de rouler à 85 km/h dans une zone de 70 km/h n'est pas dangereux et que, par conséquent, ça ne mérite pas qu'on respecte le CSR, c'est juste du "gros bon sens" alors ne venez pas faire la morale aux cyclistes qui, eux aussi, utilisent ce même "gros bon sens" que vous semblez tant apprécier...

Encore une fois, et je l'ai mentionné à de nombreuses reprises dans mes articles comparant les incartades des cyclistes et des automobilistes ou dans mes billets répondant aux anti-cyclistes, pour vous, le problème n'est pas que les cyclistes ne respectent pas un article du CSR -- ce qui, dans les circonstances, n'entraîne aucun danger supplémentaire. Non, vous êtes simplement fâchés que des "clowns" (je cite la vidéo) aient le droit d'utiliser "vos" routes et que, insulte suprême, vous ayez parfois à tenir compte de leur présence et à leur laisser la priorité. Tant que vous aurez une telle attitude, c'est curieux, je ne pense pas qu'il y a grand chose qui va avancer au niveau de vos relations avec les cyclistes...

Pour le moment, quand vous voyez des cyclistes, prenez juste une grande respiration au lieu de vous prendre pour un major d'armée et de répéter "en ligne!" ad nauseam... Vous verrez, vous trouverez soudainement que conduire est bien plus relaxant.

Les règlements imaginaires n'ont pas force de loi

Il y a un autre point important que j'aimerais aborder ici. Pour l'introduire, je vais présenter une nouvelle vidéo. Vous pouvez cliquer sur le lien pour l'avoir dans son "contexte" original, y compris le descriptif dont chaque mot semble avoir été soigneusement pesé afin de ne laisser aucun doute sur l'impartialité et l'objectivité de l'auteur :

Voici pourquoi qu'on les déteste les crisse de cycliste sale.....

Mise à jour : comme il arrive souvent dans ce genre de cas, la vidéo a mystérieusement disparue. Comme je prends toujours mes précautions et que je conserve systématiquement une copie de ces vidéos, voici donc l'objet du litige :

Note importante : je ne prétends avoir aucun droit d'auteur sur cette vidéo. Cette vidéo est une copie d'une vidéo qui était publiquement disponible et potentiellement visible, copiable et archivable par n'importe qui; elle est incluse dans cette page uniquement à des fins informatives.

Je ne décrirai pas le contenu de la vidéo plus qu'il ne le faut, puisque j'ai l'intime conviction que seul un visionnement permet de prendre la pleine mesure de la profonde incompréhension qui s'en dégage. Je vais toutefois reproduire les commentaires qui s'en sont suivis :

tuer_velo2.png

Je n'ai pas grand chose à dire au fond. Ma pensée se résume à : depuis quand les règles imaginaires ont-elles force de loi au Québec? Ce cycliste n'a commis strictement aucune infraction au CSR. Il est tout à fait légal pour lui de rouler à droite de la route malgré la piste cyclable. Mieux (ou pire, c'est selon), un paquebot aurait suffisamment de place pour le doubler, et le cycliste se range même à l'extrême droite en faisant signe à l'automobiliste de passer!

Bref, cette vidéo, les commentaires qu'on y lit et le nombre effarant d'appuis (plus de 4000) me terrifient. Ça me terrifie parce que les gens tels que l'auteur de la vidéo sont des personnes possédant un permis les autorisant à conduire à vive allure une masse métallique de plusieurs tonnes dotée d'une puissance supérieure à un peloton de cyclistes mis ensembles... Ça me terrifie parce que ces gens là se choquent, klaxonnent, menacent de foncer dans les cyclistes (quand ils ne mettent carrément pas leurs menaces à exécution) pour des infractions à des règles qu'ils ont inventées. Chers débiles légers qui prévoient bomper les tbk de cyclistes, j'aimerais vraiment savoir : comment est-ce que les autres peuvent deviner vos petites règles? Ce jour là, un automobiliste au réseau synaptique manifestement peu développé s'est mis en tête de suivre, engueuler et klaxonner (et peut-être plus, on ne voit pas ce qui se passe après) les cyclistes qui n'étaient pas dans la piste cyclable, alors que rien, absolument rien ne les y oblige. Demain, qu'est-ce que ce sera? Un cycliste qui se fait envoyer dans le fossé parce qu'il a tourné à droite et qu'un autre sans génie a décidé que c'était dorénavant interdit? Un automobiliste qui fonce dans un cycliste qui a osé rouler dans la rue, parce que dans sa tête, les vélos ça doit rouler sur le trottoir? Un dérangé qui s'époumone contre les cyclistes qui passent sur la verte, parce que la verte c'est pour les chars? Et ici, vous vous dites que j'exagère, que personne n'oserait sérieusement soutenir que la loi interdit aux cyclistes de passer sur la verte, mais non : ce genre de propos est régulièrement tenu publiquement, par exemple, sur la page Facebook de J.E. (TVA) après avoir diffusé un reportage sur la cohabitation automobiles/cyclistes! feuvert_velo_crop.png

Encore une fois, et je ne peux suffisamment insister là-dessus : comment peut-il être possible pour un cycliste de deviner vos règles imaginaires? Bien franchement, je me fiche que vous inventiez les règles que vous voulez si ça vous fait plaisir ou que vous passiez vos soirées à vous égosiller contre les "français" (???) qui osent emprunter vos routes. Là où je ne m'en fiche pas, c'est lorsque vous mettez ma sécurité en danger alors que je n'ai strictement rien à me reprocher. Je ne saurais être assez ferme à ce sujet. Je suis prêt à prendre le blâme lorsque je commets une erreur, mais lorsque je suis dans mon droit, je ne vais certainement pas me ratatiner devant un corniaud incapable d'aligner plus de deux ou trois phrases sans ressembler à Elvis Gratton et à la capacité intellectuelle trop réduite pour ne serait-ce qu'avoir l'idée de jeter un coup d'oeil au Code de la route avant de débiter ses flatulences verbales aussi insensées qu'erronées.

Petite remarque pour conclure

Par ailleurs, une dernière remarque : supposons que vous roulez à 103 km/h sur l'autoroute et qu'une voiture de police vous arrête pour excès de vitesse, vous ne serez probablement pas ravi. Maintenant, imaginez qu'au lieu d'être une voiture de police, c'était un camion de 30 tonnes, et qu'au lieu de vous arrêtez, il klaxonnait pour vous surprendre tout en déviant vers vous, vous obligeant à vous décaler sur l'accotement et frôlant l'accident. Qu'est-ce que vous diriez? Que par votre excès de vitesse, vous aviez "mérité" de vous faire presque rouler dessus par un camion? J'en doute fort. Essayez donc de ne pas faire la même chose aux cyclistes, voulez vous bien? Dans mon livre à moi, risquer volontairement la vie de quelqu'un (quoi que ce dernier ait pu faire, à part dans les cas de légitime défense), c'est pas mal criminel...

Commentaires

1. Le vendredi, août 7 2015, 21:55 par tata

Vraiment tres bien votre page mais il a beaucoup de chose qui ne sont pas vraie dans votre beau. Vive les cycliste tout est ok et le camionneur a tout les responsabilité BRAVO osti moi aussi je peut en faire un montage de photo j'ai le film au complet donc si tu veut voir tes cycliste de plus près moi aussi capable donc dit DON LA VRAI VÉRITÉ si tes capable Merci le CYCLISTE

2. Le vendredi, août 7 2015, 22:14 par Le zoïle à pédales

Bonjour tata,

Heureux que vous appréciez ma page. J'aimerais seulement spécifier deux choses :
- J'ai mis deux liens en début d'article vers le film complet. Je n'ai jamais eu aucune intention de "choisir" les bons moments. S'il y a de quoi, le mouvement de l'automobiliste vers les cyclistes est beaucoup plus clair sur le film que sur mes photos. La seule raison pour laquelle je n'ai pas directement inclus le film est pour éviter d'éventuelles requêtes abusives sur la base que j'utiliserais du matériel visuel appartenant à quelqu'un d'autre.

- Dans l'analyse que j'ai fait, j'ai clairement indiqué que les cyclistes étaient en tort du point de vue du CSR. Effectivement, il est interdit de rouler à 2 de large, tout comme tourner sur le feu rouge comme ils l'ont fait. Tout ce que j'ai dit, c'est qu'avant de les traiter d'"Ostie de crétins d'ostie de mongols" (je cite la vidéo), il serait peut-être bien de s'aviser que 1) ce qu'ils ont fait n'était en rien dangereux et 2) si on commence à prendre le CSR à la lettre, alors l'automobiliste a lui aussi commis plusieurs infractions et devrait, si on suit sa logique, se traiter lui-même d'"Ostie de crétins d'ostie de mongol".

Je vous suggère de m'indiquer clairement les passages de mon analyse où je ne dis pas la "vraie vérité"; je les modifierai avec plaisir et en m'excusant à mes lecteurs. D'ici là, je vous suggère de relire l'article : je n'ai jamais prétendu que "tout était ok pour les cyclistes" ou que "le camionneur a tout (sic) les responsabilités". J'ai juste dit que l'analyse du conducteur dans la vidéos (si on peut appeler ça une analyse) était biaisée et incomplète, tout comme, visiblement, la vôtre.

3. Le mardi, août 11 2015, 08:11 par Andre

La vérité as eu toute un effet, la vidéo est subitement disparu, mais des copies existent encore par contre.

SVP arrêter votre harcèlement envers les cyclistes. Les loi sont la et permettent au cyclistes d'utilisées les routes. Si vous voulez des changements, le parlement est a Québec et avec vos gros camion, aller manifesté en avant avec les flutes dans le tapis et peut être des changements prendrons place.

OUI OUI OUI il y a des cyclistes délinquants mais comme il y a aussi des CAMIONNEURS , automobilistes, motocyclistes et piétons qui sont délinquants. ACCEPTER les lois actuel et ca va être un bon départ et tout le monde suivez les règles du CSR

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://unzoileavelo.ca/index.php?trackback/30

Fil des commentaires de ce billet